Sur Les Fondements de La Theorie Des Ensembles Transfinis (1) (German Edition)

4.37 avg rating
( 38 ratings by Goodreads )
 
9781230461984: Sur Les Fondements de La Theorie Des Ensembles Transfinis (1) (German Edition)

Dieses historische Buch kann zahlreiche Tippfehler und fehlende Textpassagen aufweisen. Käufer können in der Regel eine kostenlose eingescannte Kopie des originalen Buches vom Verleger herunterladen (ohne Tippfehler). Ohne Indizes. Nicht dargestellt. 1899 edition. Auszug: ...on établit entre X et M une correspondance biuniforme dont il faut montrer qu'elle est une application des deux ensembles. Cela est immédiat pour les éléments de X et de M qui appartiennent respectivement aux ensembles R et S. Comparons maintenant un élément r de R à un élément x0 de X qui n'appartient pas à R; soient s et?n0 les éléments correspondants de M. Si r x„, il y a une série fondamentale ascendante rxJ qui est limitée par x„ et il existe un certain nombre v0 tel que r rn, Pour v 5 V L'image de rxJ dans M est une série fondamentale ascendante jsij qui est limitée dans M par m0 et l'on a (§ 10): 1s,-i m„ pour toute valeur de v; 2 s-pour v y0; donc (§ 7) s-m0. Si r a?0, on trouve de même s-m0. Si nous considérons enfin deux éléments x0 et x't de X qui n'appartiennent pas à R, et les deux éléments correspondants de M, m0 et tj, on montre par des considérations analogues que lorsque x0 x„, on a aussi m0-m'0. La démonstration de la similitude de X et de M est donc faite et l'on a: M = 6. Halle, mars 1895. §12. Parmi les ensembles simplement ordonnés, il convient de donner une place toute particulière aux ensembles bien ordonnés (wohlgeordnete Menge); leurs types ordinaux, que nous nommerons nombres ordinaux (Ordnungszahl), donnent l'élément naturel d'une définition précise des puissances ou nombres cardinaux transfinis supérieurs. Cette définition est tout à fait conforme à celle que le système de tous les nombres entiers v nous donna pour le plus petit nombre...

"synopsis" may belong to another edition of this title.

Top Search Results from the AbeBooks Marketplace

1.

Georg Cantor
Published by Theclassics.Us (2013)
ISBN 10: 1230461981 ISBN 13: 9781230461984
New Paperback Quantity Available: 10
Print on Demand
Seller:
The Book Depository
(London, United Kingdom)
Rating
[?]

Book Description Theclassics.Us, 2013. Paperback. Book Condition: New. Language: German . Brand New Book ***** Print on Demand *****.Dieses historische Buch kann zahlreiche Tippfehler und fehlende Textpassagen aufweisen. Kaufer konnen in der Regel eine kostenlose eingescannte Kopie des originalen Buches vom Verleger herunterladen (ohne Tippfehler). Ohne Indizes. Nicht dargestellt. 1899 edition. Auszug: .on etablit entre X et M une correspondance biuniforme dont il faut montrer qu elle est une application des deux ensembles. Cela est immediat pour les elements de X et de M qui appartiennent respectivement aux ensembles R et S. Comparons maintenant un element r de R a un element x0 de X qui n appartient pas a R; soient s et?n0 les elements correspondants de M. Si r x, il y a une serie fondamentale ascendante rxJ qui est limitee par x et il existe un certain nombre v0 tel que r rn, Pour v 5 V L image de rxJ dans M est une serie fondamentale ascendante jsij qui est limitee dans M par m0 et l on a ( 10): 1s, -i m pour toute valeur de v; 2 s-pour v y0; donc ( 7) s-m0. Si r a?0, on trouve de meme s-m0. Si nous considerons enfin deux elements x0 et x t de X qui n appartiennent pas a R, et les deux elements correspondants de M, m0 et tj, on montre par des considerations analogues que lorsque x0 x, on a aussi m0-m 0. La demonstration de la similitude de X et de M est donc faite et l on a: M = 6. Halle, mars 1895. 12. Parmi les ensembles simplement ordonnes, il convient de donner une place toute particuliere aux ensembles bien ordonnes (wohlgeordnete Menge); leurs types ordinaux, que nous nommerons nombres ordinaux (Ordnungszahl), donnent l element naturel d une definition precise des puissances ou nombres cardinaux transfinis superieurs. Cette definition est tout a fait conforme a celle que le systeme de tous les nombres entiers v nous donna pour le plus petit nombre. Bookseller Inventory # AAV9781230461984

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question

Buy New
US$ 10.85
Convert Currency

Add to Basket

Shipping: FREE
From United Kingdom to U.S.A.
Destination, Rates & Speeds

2.

Georg Cantor
Published by Theclassics.Us (2013)
ISBN 10: 1230461981 ISBN 13: 9781230461984
New Paperback Quantity Available: 10
Print on Demand
Seller:
The Book Depository US
(London, United Kingdom)
Rating
[?]

Book Description Theclassics.Us, 2013. Paperback. Book Condition: New. Language: German . Brand New Book ***** Print on Demand *****. Dieses historische Buch kann zahlreiche Tippfehler und fehlende Textpassagen aufweisen. Kaufer konnen in der Regel eine kostenlose eingescannte Kopie des originalen Buches vom Verleger herunterladen (ohne Tippfehler). Ohne Indizes. Nicht dargestellt. 1899 edition. Auszug: .on etablit entre X et M une correspondance biuniforme dont il faut montrer qu elle est une application des deux ensembles. Cela est immediat pour les elements de X et de M qui appartiennent respectivement aux ensembles R et S. Comparons maintenant un element r de R a un element x0 de X qui n appartient pas a R; soient s et?n0 les elements correspondants de M. Si r x, il y a une serie fondamentale ascendante rxJ qui est limitee par x et il existe un certain nombre v0 tel que r rn, Pour v 5 V L image de rxJ dans M est une serie fondamentale ascendante jsij qui est limitee dans M par m0 et l on a ( 10): 1s, -i m pour toute valeur de v; 2 s-pour v y0; donc ( 7) s-m0. Si r a?0, on trouve de meme s-m0. Si nous considerons enfin deux elements x0 et x t de X qui n appartiennent pas a R, et les deux elements correspondants de M, m0 et tj, on montre par des considerations analogues que lorsque x0 x, on a aussi m0-m 0. La demonstration de la similitude de X et de M est donc faite et l on a: M = 6. Halle, mars 1895. 12. Parmi les ensembles simplement ordonnes, il convient de donner une place toute particuliere aux ensembles bien ordonnes (wohlgeordnete Menge); leurs types ordinaux, que nous nommerons nombres ordinaux (Ordnungszahl), donnent l element naturel d une definition precise des puissances ou nombres cardinaux transfinis superieurs. Cette definition est tout a fait conforme a celle que le systeme de tous les nombres entiers v nous donna pour le plus petit nombre. Bookseller Inventory # AAV9781230461984

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question

Buy New
US$ 18.95
Convert Currency

Add to Basket

Shipping: FREE
From United Kingdom to U.S.A.
Destination, Rates & Speeds

3.

Georg Cantor
Published by Theclassics.Us
ISBN 10: 1230461981 ISBN 13: 9781230461984
New Paperback Quantity Available: > 20
Seller:
BuySomeBooks
(Las Vegas, NV, U.S.A.)
Rating
[?]

Book Description Theclassics.Us. Paperback. Book Condition: New. Paperback. 22 pages. Dimensions: 9.5in. x 7.5in. x 0.2in.Dieses historische Buch kann zahlreiche Tippfehler und fehlende Textpassagen aufweisen. Kufer knnen in der Regel eine kostenlose eingescannte Kopie des originalen Buches vom Verleger herunterladen (ohne Tippfehler). Ohne Indizes. Nicht dargestellt. 1899 edition. Auszug: . . . on tablit entre X et M une correspondance biuniforme dont il faut montrer quelle est une application des deux ensembles. Cela est immdiat pour les lments de X et de M qui appartiennent respectivement aux ensembles R et S. Comparons maintenant un lment r de R un lment x0 de X qui nappartient pas R; soient s etn0 les lments correspondants de M. Si r x, il y a une srie fondamentale ascendante rxJ qui est limite par x et il existe un certain nombre v0 tel que r rn, Pour v 5 V Limage de rxJ dans M est une srie fondamentale ascendante jsij qui est limite dans M par m0 et lon a ( 10): 1s, -i m pour toute valeur de v; 2 s-pour v y0; donc ( 7) s-m0. Si r a0, on trouve de mme s-m0. Si nous considrons enfin deux lments x0 et xt de X qui nappartiennent pas R, et les deux lments correspondants de M, m0 et tj, on montre par des considrations analogues que lorsque x0 x, on a aussi m0-m0. La dmonstration de la similitude de X et de M est donc faite et lon a: M 6. Halle, mars 1895. 12. Parmi les ensembles simplement ordonns, il convient de donner une place toute particulire aux ensembles bien ordonns (wohlgeordnete Menge); leurs types ordinaux, que nous nommerons nombres ordinaux (Ordnungszahl), donnent llment naturel dune dfinition prcise des puissances ou nombres cardinaux transfinis suprieurs. Cette dfinition est tout fait conforme celle que le systme de tous les nombres entiers v nous donna pour le plus petit nombre. . . This item ships from multiple locations. Your book may arrive from Roseburg,OR, La Vergne,TN. Paperback. Bookseller Inventory # 9781230461984

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question

Buy New
US$ 19.96
Convert Currency

Add to Basket

Shipping: FREE
Within U.S.A.
Destination, Rates & Speeds