Results (1 - 30) of 234147

Show results for

Product Type


Refine by

Condition

Binding

Collectible Attributes

Free Shipping

Bookseller Location

  • All Locations

Bookseller Rating

AA.VV

Published by Compagnie des Libraires (1721)

Used

Quantity Available: 1

From: Librodifaccia (Alessandria, AL, Italy)

Bookseller Rating: 5-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 1,813,993.59
Convert Currency
Shipping: US$ 17.61
From Italy to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Compagnie des Libraires, 1721. Book Condition: Buone. francese. Bookseller Inventory # LBCAG_010618

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 1.

Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des: Diderot, Denis &

Diderot, Denis & d'Alembert, Jean Le Rond.

Published by "Paris" [i. e., Geneva], "1751-1772" [i.e., 1771-1776]. (1776)

Used Hardcover

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 90,699.68
Convert Currency
Shipping: US$ 35.22
From Austria to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: "Paris" [i. e., Geneva], "1751-1772" [i.e., 1771-1776]., 1776. Folio. 17 text vols., 11 plate vols., 5 vols. of supplements. Without the 2 index vols. Altogether 33 vols. with 3129 plates (doubles and triples counted as such) and the engraved frontispiece. Contemp. marbled calf, gilt, with double spine labels. Complete copy of the second folio edition, issued simultaneously with the final volumes of the original edition and even reproducing its predecessor's imprint down to the original years of publication. It can be distinguished from the first edition only by the missing accent over the word "Mathématique" and two additional composition errors in the title, for which reason the trade usually offers it as the original edition: indeed, among the more than fifty "Paris" folio editions of the "Encyclopédie" auctioned during the last decades, not a single one is identified as the Geneva reprint, although this edition's press-run was fully half as great as that of the Paris original. - The supplement volumes, which "had no formal connection with the original 'Encyclopédie' and involved a new group of contributors" (Darnton 33), are here present in the 1776-1777 edition published in Paris and Amsterdam, which is generally treated as part of the Paris first edition. Lough 15-21 & 52-110. Darnton 34. Cf. PMM 200. Bookseller Inventory # 45189

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 2.

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des: DIDEROT et d'ALEMBERT

DIDEROT et d'ALEMBERT

Published by Paris, Briasson, David l'Aîné, Le Breton, Durand, etc. (1751)

Used Hardcover First Edition

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 78,606.39
Convert Currency
Shipping: US$ 35.25
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Paris, Briasson, David l'Aîné, Le Breton, Durand, etc., 1751. Couverture rigide. Book Condition: Bon. Edition originale. 35 volumes in-folio (40,3x27,3cm. Longueur totale : 248 cm) veau havane marbré, dos à six nerfs orné, pièces de titre et tomaison maroquin citron et rouge, double filet de coupes, tranches rouges (reliure de l'époque).& Paris, Briasson, David l'Aîné, Le Breton, Durand, 1751-1757 (vol.1 à 7), puis Neufchastel, Samuel Faulche & compagnie, 1765 (vol. 8 à 17), Recueil de planches sur les sciences, les arts libéra ux et les arts méchaniques, avec leur explication, Paris, Briasson, David, Le Breton, Durand, 1762-1772, 11 vol., suite du Recueil de planches, Paris, Panckoucke, Stoupe, Brunet, 1777, supplément à l'Encyclopédie, Amsterdam et Paris, M.- M. Rey, Panckoucke, Stoupe, Brunet, 1776-1777, 4 vol., Table analytique et raisonnée des matières contenues dans les XXXIII volumes du Dictionnaire des sciences, des arts et des métiers et dans son supplément, Paris et Amsterdam, Panckoucke et M.-M. Rey, 1780. EDITION ORIGINALE de cette Encyclopédie, à laquelle ont collaboré Voltaire, Montesquieu, J.-J. Rousseau, Condillac, les abbés Morellet et Yvon, le baron d'Holbach, Daubenton, Marmontel, Turgot, et dont Brunet dit que ce fut l'entreprise littéraire la plus vaste du XVIIIe siècle. La parution en fut laborieuse malgré les soutiens officieux du marquis d'Argenson, de Madame de Pompadour et surtout de Malesherbes. L'Encyclopédie, par ses tendances révolutionnaires, devait exercer une profonde et durable influence. L'illustration comprend le rare frontispice par Cochin (et son feuillet d'explication) et 3129 planches gravées, dont certaines doubles et triples. Exemplaire bien complet des deux volumes de Table des matières, publiés en 1780, dans lesquels se trouve un grand tableau dépliant : Essai d'une distribution généalogique des Sciences et des Arts principaux selon l'explication détaillée du Système des Connaissances Humaines dans le Discours préliminaire des Editeurs de l'Encyclopédie, publiée par M.Diderot et M. d'Alembert, à Paris, en 1751, Réduit en cette forme pour découvrir la Connaissance Humaine d'un coup d'oeil, Par Chrétien ,Frédéric Guillaume Roth, A Weimar, 1769. (Legere différence d'un fer au dos des deux volumes de table, deux petites rognures sur la tranche verticale du premier volume sans atteinte au texte, legere mouillure sur la planche du tableau généalogique des connaissances, coiffes et charnières restaurees et à restaurer, malgré cela, bel ensemble). Ex-libris Raymond Dervaux, avec la devise "Autre ne sers". Bookseller Inventory # 29092

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 3.

Proust, Marcel - Hahn, Reynaldo.

Published by S. l. n. d.

Used Signed

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 66,513.10
Convert Currency
Shipping: US$ 35.22
From Austria to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: S. l. n. d. 2 p. in-8 (175 x 115 mm) sur papier de deuil, waterford, lettre non datée [1905-1906], trace de double feuillet (sur la page en vis à vis manquante devait figurer un dessin qui semble avoir été découpé). "KKKKKWA? - HHHHOE. - NNNNNAN Bonjours Fasché? NNNNNAN [.] au sujet "d'un dessin synthétique (purement imaginé de tous les dessins de mythologiques Turner. Et le commentaire que Ruskin eut écrit sur ce dessin. Ce commentaire est d'une justesse telle (Reynaldo) d'une facilité si convaincante (Reynaldo) d'une science si profuse (Reynaldo) d'une ressemblance si réussie (Reynaldo) d'une élocution si charmeresse (Reynaldo) et d'une si transcendante philosophie, que je vous prie de me le renvhoyier ou de le garsder, mais en me corrigeant les fautes d'anglais [.]" Et termine sa lettre avec une portée de musique sur laquelle figure le nom de Paul Gold Schmidt. Le 19 avril 1913, Proust va entendre la Sonate pour piano et violon de César Franck jouée par Paul Goldschmidt (1877-1957) et Georges Enesco. Il s'en inspirera pour un passage sur la sonate de Vinteuil. Céleste l'évoquait comme "richissime", "collet monté", "du côté de Sodome", ami d'un jeune Anglais du nom de Charlie [Humphries]. - "Mon petit Genstil. Mon petit genstil. Mon Buncht. Dites genstil si calmants ont réussi, s'ils ont produit un bon effet moral et consultation [ ?] de même. Je caresse votre petite tête mon petit genstil" (S.l.n.d., un feuillet in-8 écrit au recto à l'encre noire, 174 x 111 mm). - Lettre de Reynaldo à un destinataire inconnu, signée Hahn, pour lui rendre compte de sa soirée : "Je rentre du concert [.] et je t'envoie quelques lignes de renseignements. Symphonie de Beethoven fort bien jouée, l'orchestre a fait de grand progrès. Mélodie de Lefèbre très emmerdante et [ .] toutes deux chantées par Mlle Montabant". Il continue sa lettre sur la page en vis-à-vis: "je devais coucher chez toi ce soir mais je suis si fatigué que je reste chez moi, à travailler un peu. Mille embrassades. Hahn. Je vais te faire voir bien des choses et je t'enverrai ces jours ci [ ]". La lettre se termine sur le dernier feuillet par trois cśurs fléchés. (S.l.n.d., 4 p. in-8 sur un feuillet double, encre noire). Bookseller Inventory # 33812

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 4.

Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des: DIDEROT Denis et

DIDEROT Denis et D'ALEMBERT Jean le Rond

Published by Edité à Paris, par Briasson, David l'Aîné, Le Breton, Durand, etc., 1751 (1751)

Used Hardcover First Edition

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 54,419.81
Convert Currency
Shipping: US$ 35.25
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Edité à Paris, par Briasson, David l'Aîné, Le Breton, Durand, etc., 1751, 1751. Couverture rigide. Book Condition: Assez bon. Edition originale. 33 volumes in-folio (40,3x27,3cm. Longueur totale : 217 cm) veau brun, dos à six nerfs orné, pièces de titre maroquin rouge, tranches mouchetées rouges (reliure de l'époque). Paris, Briasson, David l'Aîné, Le Breton, Durand, 1751-1757 (vol.1 à 7), puis Neufchastel, Samuel Faulche & compagnie, 1765 (vol. 8 à 17), Recueil de planches sur les sciences, les arts libéra ux et les arts méchaniques, avec leur explication, Paris, Briasson, David, Le Breton, Durand, 1762-1772, 11 vol., suite du Recueil de planches, Paris, Panckoucke, Stoupe, Brunet, 1777, supplément à l'Encyclopédie, Amsterdam et Paris, M.- M. Rey, Panckoucke, Stoupe, Brunet, 1776-1777, 4 vol., EDITION ORIGINALE de cette Encyclopédie, à laquelle ont collaboré Voltaire, Montesquieu, J.-J. Rousseau, Condillac, les abbés Morellet et Yvon, le baron d'Holbach, Daubenton, Marmontel, Turgot, et dont Brunet dit que ce fut l'entreprise littéraire la plus vaste du XVIIIe siècle. La parution en fut laborieuse malgré les soutiens officieux du marquis d'Argenson, de Madame de Pompadour et surtout de Malesherbes. L'Encyclopédie, par ses tendances révolutionnaires, devait exercer une profonde et durable influence. L'illustration comprend 3129 planches gravées, dont certaines doubles et triples. Tome I des planches dans une reliure légèrement différente, tome V des planches, quelques légères mouillures angulaires, tome VII des planches, Marine, planche VIII taches brunes et manque pages 5 et 6 de la notice Menuiserie en voiture, tome XII des planches taches brunes planches 111, IV, V. Exemplaire incomplet du frontispice et des deux volumes de tables, restaurations anciennes et défauts d’usage (voir photos). Bookseller Inventory # 29216

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 5.

DIDEROT Et D'ALEMBERT

Published by 1770 - 1778, Imprimerie Des Editeurs (1770)

Used Softcover

Quantity Available: 1

From: Tiré à Part (Marseille, France)

Bookseller Rating: 4-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 38,698.53
Convert Currency
Shipping: US$ 10.58
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: 1770 - 1778, Imprimerie Des Editeurs, 1770. 33 volumes reliés en 30 volumes in-folio ( 420 X 285 mm ), pleine basane fauve granité, dos à nerfs ornés de caissons, fleurons et palettes dorés, pièces des titre et de tomaison de maroquin vieux-rouge, pièces de référence alphabétique de maroquin olive, tranches brique ( Reliures de l'époque ).- 17 volumes de texte.- Les 11 volumes de planches et le volume de supplément de planches sont reliés en 9 volumes et comprennent 3129 planches, ( les planches doubles comptant pour 2, les planches triples pour 3 et les planches quadruples pour 4 ) les planches doubles, triples et quadruples sont montées sur onglets.- 4 volumes de supplément.La table analytique et raisonnée des matières contenues dans les XXXIII volumes du Dictionnaire des sciences, des arts et des métiers et dans son supplément publiée en 2 volumes en 1780 est absente.Les ouvrages présentent quelques épidermures, 4 coiffes arasées, des coins émoussés, Les tomes 4 et 5 du texte ont des petites mouillures marginales, très minime galerie de vers au tome 8, 3 planches de zoologie ont des déchirures avec manques, 4 planches de zoologie ont été restaurées. Malgré les défauts mineurs, séduisant exemplaire, très complet dans une reliure très décorative. Nous joignons un autre exemplaire du volume de supplément de planches, broché ( malheureusement incomplet d'une planche d'hermaphrodites ).*****ATTENTION, vu le poids élevé de l'ensemble ( + de 120 kg ), une expédition hors de l'Union Européenne n'est pas envisageable. Pour les amateurs de l'U.E. merci de se renseigner sur les frais de port avant de passer commande.***** Encyclopedie Dictionnaire Beaux-arts Arts Sciences Métiers. Bookseller Inventory # 941550

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 6.

DIDEROT, [Denis] (1713-84) - D'ALEMBERT, [Jean Le: DIDEROT, [Denis] (1713-84)

Item Description: la ''macchina da guerra dell'Illuminismo''ť (F. Venturi)con 3129 tavole complessivecompleto del supplemento al testo e alle tavole 33 volumi in folio grande (cm 42x27), di cui 21 di testo e 12 di tavole. Cartonato marmorizzato coevo con tassello e numerazione progressiva dei tomi sul dorso, tagli marmorizzati (dorso di 17 volumi abilmente rifatto, così come il tassello al dorso). Vignetta incisa in rame sul frontespizio del primo volume di testo; stemma calcografico del dedicatario, l'arciduca di Toscana Pietro Leopoldo, alla carta c. epi;3a del primo volume di testo, inoltre sul frontespizio del primo volume di tavole e del supplemento; fregio xilografico sul titolo dei restanti volumi. Testatine, iniziali e finalini xilografici. Testo stampato prevalentemente su due colonne. Le tavole calcografiche furono in gran parte incise da Antonio Baratti (1724-1787). Il volume VIII delle tavole proviene da un altro esemplare, ma presenta identica legatura e dimensioni. Forte alone nelle primissime carte del vol. XII che si attenua gradualmente fino a sparire verso la pagina 30, qualche lieve arrossatura e brunitura sparsa, ma nel complesso copia eccezionalmente fresca e marginosa. Dalla Biblioteca dei Conti Ferniani.Collazione:Testo: Vol. I (1770): pp. (6), XLIX, (1), 872 con 1 tabella ripiegata fuori testo, l'antiporta incisa in rame da Antonio Baratti e il ritratto dell'arciduca Pietro Leopoldo disegnato da Filippo Bracci e inciso in rame da Carlo Faucci; Vol. II (1771): pp. (4), II, 846 (occhietto: Encyclopédie. : B-CEZ); Vol. III (1771): pp. (4), XIV, 852 (occhietto: CH-CONS); Vol. IV (1772): pp. (6), 1005, (1 bianca) (occhietto: CONS-DIZ); Vol. V (1772): pp. (4), XVI, 944 (occhietto: DO-ESY); Vol. VI (1772): pp. (4), VIII, 866 (occhietto: ET-FN); Vol. VII (1773): pp. (4), XIII, (1 bianca), 993, (1 bianca) (occhietto: FO-GY); Vol. VIII (1773): pp. (6), 854 con 1 tabella ripiegata (occhietto: H-ITZ); Vol. IX (1773): pp. (4), 867, (1 bianca) (occhietto: JU-MAM); Vol. X (1773): pp. (4), 845, (1 bianca) (occhietto: MAM-MY); Vol. XI (1774): pp. (4), 887, (1 bianca) (occhietto: N-PARI); Vol. XII (1774): pp. (4), 886 (occhietto: PARL-POL); Vol. XIII (1774): pp. (4), 847, (1 bianca), 34 (occhietto: POM-REGG); Vol. XIV (1775): pp. (4), 888 (occhietto: REGGI-SEM); Vol. XV (1775): pp. (4), 908 (occhietto: SEN-TCH); Vol. XVI (1775): pp. (4), 920 (occhietto: TE-VENERIE); Vol. XVII (1775): pp. (4), 759, (1 bianca) (occhietto: VENERIEN-Z).Recueil de planches (ogni volume contiene brevi testi esplicativi e l'Avis aux relieurs): Vol. I (1771): 269 tavole, di cui 18 su doppia pagina; Vol. II, parte Ia (1772): 233 tavole di cui 25 doppie e 1 tripla; Vol. II, parte IIa (1772): 202 tavole di cui 6 doppie; Vol. III (1773): 299 tavole; Vol. IV (1774): 248 tavole; Vol. V (1774): 295 tavole; Vol. 6 (1775): 259 tavole di cui 6 doppie, 2 triple e 2 quadruple; Vol. VII (1776): 254 tavole di cui 15 doppie e 1 tripla; Vol. VIII (1776): 253 tavole di cui 39 doppie e 2 triple; Vol. IX (1776): 337 tavole di cui 62 doppie e 4 triple; Vol. X (1778): 239 tavole di cui 45 doppie.Supplément: Vol. I: (A-BL, 1778): pp. (4), IV, 876 e 3 tabelle fuori testo ripiegate; Vol. II (BO-EZ, 1778): pp. (4), 882, (2) e 1 tabella ripiegata; Vol. III (F-MY, 1778): pp. (4), 934 e 1 tabella ripiegata; Vol. IV (NA-ZY, 1779): pp. (4), 955, (1 bianca); Suite du Recueil de planches: pp. (6), 22 e 244 tavole fuori testo.Complessivamente 3129 tavole. Esemplare completo, sia di testo che di tavole.SECONDA EDIZIONE ITALIANA E TERZA ASSOLUTA. L'Encyclpédie è stata a giusto titolo definita il best-seller del secolo dei lumi. Dopo la prima edizione, che apparve a Parigi, Neuchâtel e Amsterdam fra il 1751 e il 1780, si susseguirono decine di edizioni in Francia e altrove, in formati differenti e sovente accompagnate da note e commenti aggiuntivi (cfr. H.-J. Martin, Histoire de l'édition française, Paris, 1984, II, p. 193 e sgg.; inoltre F. Venturi, Le origini dell'Enciclopedia, Torino, Einaudi, 1. Bookseller Inventory # 0000000002298

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 7.

Published by 1727-1737 (1727)

Used Hardcover

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 36,279.87
Convert Currency
Shipping: US$ 29.38
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: 1727-1737, 1727. 4 vol. in-folio, basane fauve, dos à nerfs orné, pièces de titre et de datation en maroquin rouge, armes au centre des plats (reliure de l'époque). Extraordinnaire correspondance manuscrite adressée par la Cour de France à Charles Masso de La Ferrière, sénéchal du Lyonnais de 1739 à 1790, premier officier de la justice de la sénéchaussée. Ce recueil contient 501 lettres adressées depuis Versailles, Paris, Fontainebleau, Compiègne, Marly ou Sceaux par différents personnages représentant le Roi de 1727 à 1737, soit dix années du règne de Louis XV. La plupart des lettres sont signées de Nicolas-Prosper Bauyn d'Angervilliers. Celui-ci fait partie du Conseil des Finances en 1725 ; il est nommé le 22 mai 1728 secrétaire d'Etat au département de la Guerre, succédant à Le Blanc. Il est fait ministre d'Etat le 30 décembre 1729 et restera à son poste jusqu'à son décés en 1741. On en trouve également de nombreuses signées de Germain-Louis de Chauvelin. Celui-ci, protégé du cardinal de Fleury fut nommé garde des sceaux de France, secrétaire d'Etat aux affaires étrangères et ministre d'Etat en 1727. Il fut disgracié en 1737. On trouve également des lettres signées de Louis d'Orléans (17), de d'Aguesseau (3), du cardinal de Fleury (2), de Louis-Antoine de Bourbon (1), de d'Argenson (2), de Le Blanc, de Maurepas, de Annisson de Hauteroche, intendant du commerce, de Philibert Orry, contrôleur général des Finances. Cette correspondance, parfois quotidienne, toujours régulière, montre à quel point le pouvoir central contrôlait dans les moindre détails l'action de son représentant dans la province. Nombre de lettres sont des réponses à des propositions de Monsieur de La Ferrière. En tout état de cause, par l'intermédiaire de son ministre le roi dispose. Les lettres d'Angervilliers ont un contenu militaire : elles organisent le passage et le stationnement des troupes, communiquent les nouvelles ordonnances, prévoient les déplacements, s'occupent des cas individuels, que ce soit des nominations, le réglement des litiges ou la punition des déserteurs. A cet égard la position géographique de la région lyonnaise est capitale alors que les troupes françaises sont engagées en Italie à l'occasion de la guerre de Succession de Pologne (1733-1735). C'est le lieu de passage obligé de toutes les troupes qui convergent vers l'Italie. On remarque notamment la concentration de troupes autour de Lyon à l'automne 1733 ainsi que l'organisation du passage des troupes par bateau sur le Rhône et la Saône en 1734. Cela explique sans doute la fréquence de la correspondance envoyé au sénéchal de Lyon. A remarquer les deux lettres du Maréchal de Noailles qui sont suivies de l'itinéraire que doivent emprunter les troupes au retour d'Italie (24 août 1736). Ces lettres traitent également de l'organisation et du rôle de la milice provinciale du lyonnais. Ces troupes, non régulières, sont groupées en paroisse sous les ordres des autorités locales. Elles jouent surtout un rôle de police et on peut voir dans cette correspondance de quelle façon le pouvoir central n'hésite pas à s'en servir soit en complément des troupes régulières soit dans un rôle de police locale qui peut épauler ou suppléer à la maréchaussée. Celles-ci peuvent également créer des conflits locaux, souvent personnels. Là encore le ministre intervient. Enfin, un problème semble-t-il important revient sans cesse dans la correspondance de d'Angervilliers, celui de la fabrication d'armes à Saint-Etienne. De nombreux courriers y sont consacrés. Il y évoque les précautions à prendre pour le transport des armes, l'interdiction faite aux ouvriers de Saint-Etienne d'aller travailler dans le Piémont, etc. Les lettres de Chauvelin sont, elles, plutôt consacrées aux affaires de police. On peut y remarquer : l'interdiction de porter des armes à la foire de Beaucaire ; une intervention lors d'une affaire de seddition à Saint-Etienne (mai-juin 1728). La maison du receveur du tabac avait été pillé suite à la levée de taxes s. Bookseller Inventory # 521

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 8.

Lettres a une princesse d’Allemagne sur divers: EULER, Leonhard.

EULER, Leonhard.

Published by Imperial Academy of Sciences 1768-1772, St. Petersburg (1768)

Used First Edition

Quantity Available: 1

From: SOPHIA RARE BOOKS (Koebenhavn V, Denmark)

Bookseller Rating: 4-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 35,000.00
Convert Currency
Shipping: FREE
From Denmark to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Imperial Academy of Sciences 1768-1772, St. Petersburg, 1768. First edition, in the original interim wrappers, of these letters to the Princess Friederike Charlotte Leopoldine Louise of Brandenburg-Schwedt, to whom Euler had given lessons during his stay in Berlin. The work "had an immense success and profoundly influenced contemporary philosophy" (PMM 196, note). "Another multi-volume masterwork by Euler, the Lettres are a principal document of the Enlightenment. Their passion for learning reflects that period's faith in education, including support of female learning. In the mid-nineteenth century, some scholars mistakenly believed that the title referred not to an actual person but to a technique in writing. The Lettres, with their insightful explanation of the sciences and his core religious and spiritual positions, offer probably the best rounded view of Euler's character" (Calinger, pp. 467-8). Despite being written for the lay reader, these letters broke much new ground: letters 101-108 anticipate the invention of ‘Venn diagrans’ in the 1880s; letter 60 speculates in the existence of what are now called exoplanets orbiting the fixed stars (and whether they might support life), and letters 155-169 describe six methods of determining the longitude of a ship at sea. Rare in commerce, especially in this condition. In 1741 king Frederick II of Prussia invited Euler to join the Berlin Academy, and he spent the next 25 years there. Frederick asked Euler to be a scientific tutor to his niece, Princess Sophie, who lived in Magdeburg. He accomplished this task by writing, between April 1760 and May 1762, 234 letters in French to the Princess. Throughout his stay in Berlin, Euler wanted to have them put into print, but they remained unpublished in Prussia possibly because of tensions from 1762 onwards between Frederick and Euler, which eventually led to Euler’s departure to Saint Petersburg in June 1766. In Russia the Lettres were published first in French, their language of composition and the second language of Europe. This, together with the popular style and clarity of the Lettres, allowed the work to reach a large readership. The first two volumes of the Lettres appeared in 1768 and the last in 1772. "The Lettres are a treasure trove from the sciences, a distinctive encyclopedia of knowledge, and they give Euler's mature positions as well as outcomes of earlier research and speculations. He began simply, for his student had little knowledge of natural philosophy or mathematics. But he proceeded quickly to more difficult topics in steps and well-chosen examples lightened with an occasional touch of humor. The text showed his insight, how he worked through problems, and the clarity of his explanations. It contained no mathematics. "The initial three topics — extension, velocity, and sound — were among the seventy-nine dealing with general physical science that comprised the first of three natural divisions within the Lettres. For René Descartes, extension was the essential property of matter. But Euler assigned two other fundamental properties from the work of Isaac Newton: impenetrability and inertia. He explained these in letters 69, 70 and 74, which make impenetrability the most general property Euler — like Newton — computed the velocity of sound. For the first edition of his Principia Mathematica Newton had multiplied frequency by wavelength and found the velocity of sound to be 968 English feet per second. Basing his calculation upon new frequency measures of organ pipes, in the second edition in 1713 he increased the figure to 1,020 feet. Euler gave a closer approximation of 1,142 feet per second; the actual value is 1,107. Euler treated light as analogous to sound, as a vibration in the ether. The figure for the speed of sound was minuscule measured against the greatest velocity known, that of light which since the time of Galileo Galilei had not been thought to be instantaneous. Euler calculated that it moved 12,000,000 English miles per minute. That this is not much higher tha. Bookseller Inventory # 3992

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 9.

Item Description: Series I: Published as numbers 1-12 (January/June 1796). These issues are generally never included. Partly bound. 4 vols. and 5 nos. in fine xerox. (ZY17210). Bookseller Inventory # 4416461

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 10.

Considerations Concerning the First Formation of Languages.": SMITH, Adam.

Item Description: [London:] Printed for the Editor; and sold by T. Beckett and P. A. Dehondt, 1761, 1761. Octavo (212 × 125 mm). Contemporary half calf and marbled boards, flat spine decorated gilt, red morocco label. Housed in a brown flat back cloth box. Joints, spine ends and corners skilfully restored, occasional faint spotting and the odd stain, pencil cross marks to a few margins; a very good copy. Ownership inscription (partly faded) of Elizabeth A. Kei[th] to front free endpaper. Rare first edition of The Philological Miscellany, all published, containing the first appearance in print of Adam Smith's "Considerations concerning the first formation of Languages, and the different genius of original and compounded Languages" (pp. 440-79), originally part of Smith's University Lectures on Rhetoric, a work of which Smith was, according to Dugald Stewart, proud: "It is an essay of great ingenuity, and on which the author himself set a high value." According to the editor of the Glasgow edition of Smith's works "it is a masterpiece of lucid exposition which any summary can only blur. Stewart's comments (Account of the Life and Writings of Adam Smith II. 44-56) are the most perceptive ever made on it. He saw that its value lies, not in the possible accuracy of the opinions, but in its being a specimen of an entirely modern kind of inquiry 'which seems, in a peculiar degree, to have interested Mr Smith's curiosity'" (Introduction to the Lectures on Rhetoric and Belles Lettres). "There is a footnote to the story of Smith's labours in perfecting an original and provocative system of morals. In 1761 he had published an extended version of his lecture on the origins of language in a little-known and short-lived review called the Philological Miscellany under the title 'Considerations Concerning the First Formation of Languages'. One can see why he wanted to do so. His theory of morals and the elaborate discussion of the process of sympathetic exchange on which it was based had presupposed the theory of language on which his theory of rhetoric was based. The theory of language he had presented to his Edinburgh and Glasgow students had been designed to show that language was essentially a vehicle for communication which had a history that was probably as old as civilization. Not only was this a subject of obvious relevance to an understanding of the workings of sympathy, it was also a means of addressing Rousseau's objection that 'not even our new grammarians' (he has Condillac in mind) could convince him that all the complexities of modern grammar could be explained in naturalistic terms. Smith disagreed. His expanded account of the theory of language was designed to show how this could be achieved by using a proper, Humean theory of the imagination. It completed his critique of Rousseau's theory of sociability and was reprinted in the third edition of the Theory of Moral Sentiments of 1763 [sic] and in every subsequent edition published in his lifetime." (Phillipson, pp. 165-166). The Miscellany was probably edited by William Rose of Kew, editor of The Historical Miscellany (published by Cadell), The Moral Miscellany, and The Poetical Miscellany, both published by Beckett and Dehondt. Rose conducted a school at Kew and later at Chiswick. He was one of Millar's literary advisers, and Strahan and Cadell were his executors (see DNB). Smith is linked to Rose in his correspondence: in a letter to Strahan in December, 1760, Smith wrote: "Remember me to Rose. Tell him I have not forgot what I promised him but have been excessively hurried. My delay, I hope, will occasion him no inconvenienancy: if it does I shall be excessively concerned and shall order some papers I left in England to be given to him. They are not what I would wish them, but I had rather lose a little reputation with the public as let him suffer by my negligence." (Correspondence, 54). These papers no doubt comprised the Considerations. The Considerations were later added as an appendix to the Theory of Moral Sentiments, starting with the third edition in 1767. Not listed in. Bookseller Inventory # 99764

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 11.

Item Description: Paris, chez Les Auteurs Quay de L'Horloge du Palais ; Boudet Libraire Imprimeur du Roi rue St. Jacques, 1757, 2 vols in-folio, size of the leaves 55.8 x 80 cm (large paper copy), engraved title page + (2)(Avertissement) + 34 pp (Préface Historique, Table des Articles) + 103 + 5 (= 108 ) double page maps with original outline colouring and with original stencilled title on the verso. The titles of the last 5 maps (numbered 104-108) have been entered in the ''Table des Articles'' in ink by a contemporary hand. Bound in modern halfleather (original bookblocks retained), gilt leather title labels on spine. Nicely preserved large paper copy of the first edition of this great French 18th-century atlas. The maps printed on strong paper and coloured in outline. A few maps have as re-inforcement a strip of paper tipped on in the lower fold, the margins of a few text leaves have also strips of paper tipped on, there are a few occasional inkstains or thumbing (mostly on the verso side or in the margin, not on the maps). Generally the atlas is in a very fine condition and absolutely complete with its 108 double page maps. Some copies have a list of subscribers which is not present in our copy. In all over 1.100 copies of this atlas were printed of which 601 in '' grand papier ''. Complete copies are now rare. Important is that the Vaugondys published the sources of their maps which makes the Atlas valuable to understanding the development of geographical knowledge in the 18th century. The first 12 maps deal with ancient carthography. 91 maps deal with the modern world, of which 8 relate to America. The 5 last maps (added in the table) are roadmaps of France and the adjacent countries (Cartes de Postes). (See at length ; Mary Pedley - Bel et Utile. The work of the Robert de Vaugondy Family of Mapmakers). Bookseller Inventory # 32860

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 12.

Ensemble de huit lettres autographes signées adressées: BATAILLE Georges

BATAILLE Georges

Published by S.n. (1940)

Used couverture souple First Edition Signed

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 25,033.11
Convert Currency
Shipping: US$ 21.15
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: S.n., 1940. couverture souple. - S.n., s.l. s.d. (1940-1943), 21x27cm, 8 lettres sur 13 pages. - Exceptionnel ensemble de huit lettres manuscrites signées de Georges Bataille adressées à Denise Rollin, qui fut son amante entre l'automne 1939 et l'automne 1943. Autant la vie de Bataille écrivain est bien connue dans ces années, autant sa vie privée échappe. Et ce n'est pas le moindre paradoxe de cette oeuvre plus qu'aucune autre dénudante qu'elle ne dise de la vie privée que le minimum, et généralement le pire. » (M. Surya, G. Bataille, la mort à l'oeuvre) Lorsque Georges Bataille rencontre Denise Rollin en 1939, il vient de perdre son précédent amour, Colette Peignot, morte de la tuberculose, tous ses amis l'ont abandonné, et la guerre vient d'être déclarée. Pourtant ce chaos sentimental et social n'affecte pas autant Bataille que la relation tumultueuse qu'il entretiendra alors avec Denise Rollin, amie de Cocteau, Breton, Prévert et égérie de Kisling et Derain. Leur idylle durera quatre ans, on connaît peu de détails de leur vie sentimentale durant cette période d'Occupation sinon ce que Bataille veut bien nous en apprendre dans Le Coupable qui s'inspire pour une part de cette relation passionnée et douloureuse. En 1961, lors d'un entretien, Bataille reviendra sur cette période : « Le Coupable est le premier livre qui m'ait donné une sorte de satisfaction, anxieuse d'ailleurs, que ne m'avait donnée aucun livre et qu'aucun livre ne m'a donnée depuis. C'est peut-être le livre dans lequel je suis le plus moi-même, qui me ressemble le plus. parce que je l'ai écrit comme dans une sorte d'explosion assez rapide et assez continue. » Les lettres que Bataille adresse à Denise durant cette période contiennent en effet en germe les sentiments qui explosent dans Le Coupable comme dans toute l'oeuvre de Bataille. Flux et reflux incessant d'amour et de souffrance, d'extase et de déception, de calme et d'énergie, mêlant tutoiement et vouvoiement, compliments et reproches, elles sont souvent impossible à dater avec précision tant elles procèdent toutes d'un même mouvement de flagellation extatique : « Je n'ai même plus le courage de vous dire ce que je souffre : en tout cas imposer une pareille souffrance à un homme, exactement pour rien, cela devient une maladie, comme un délire. Je ne sais pas comment j'ai trouvé moyen d'espérer malgré tout - jusqu'ici. » « Ce que tu me dis dans ta lettre, c'est pour moi ce qui délivre, c'est comme la nudité - tout ce qui se déchire entre toi et moi. Mais encore une fois, je ne me suis jamais senti aussi fier de toi. » « Jai honte de tant souffrir et de vous ennuyer avec ma souffrnance quand vous seule êtes malade. » « Je ne vous parle que pour que vous sachiez à quel point je vous aime, à quel point tout es devenu en moi aussi vrai que la maladie. » « Je suis tellement fou en ce moment que je ressens comme une complicité et une perfidie de tous pour me faire mal, comme si vous vous prêtiez au jeu pour que je sois encore plus désespéré. » « Maintenant je n'aspire qu'à une chose, c'est à vous prouver que je n'appartiens plus qu'à vous, que je suis rivé à vous, que je veux que vous le sachiez à tel point que si je ne devais plus avoir d'autre moyen qu'une profanation pour vous le prouver, je ferais devant vous cette profanation. » « Je ne voudrais pas que tout s'enlise, [.] je veux bien accepter la souffrance pour moi, plutôt que pour vous et moi une sorte de médiocrité infirme. » « Je vous écris comme un aveugle, parce que (.) vous me faites tomber dans une obscurité insupportable. » « Peut-être ai-je été trop heureux avec vous pendant plusieurs mois, même alors que l'angoisse ne tardait jamais beaucoup à interrompre, au moins pour un temps, un bonheur qui était presqu'un défi. » La guerre, dans ces lettres, ne semble vue et vécue qu'à travers la tension amoureuse de Bataille : ésagrément anodin lorsqu'il est comblé : « Il ne faut pas t'inquiéter - mais pas du tout. Tu ne peux imaginer à quel point ici tout le monde est calme (.) si tu é. Bookseller Inventory # 44537

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 13.

Item Description: de l'Imprimerie de l 1785-1789, Paris, 1785. Ensemble 74 volumes in-8, veau marbrÈ, plats encadrÈs d'une roulette dorÈe, dos sans nerfs trËs finement ornÈs ? petits fers poussÈs or et portant chacun une piËce de titre et une piËce de tomaison mosaÔquÈes en maroquin rouge et vert, roulette or sur les coupes; doublures et gardes de papier rouge orangÈ, tranches dorÈes (reliures de l'Èpoque).CÈlËbre Èdition publiÈe sous la direction de Condorcet et de Decroix, et financÈe par Beaumarchais, qui avait crÈÈ une imprimerie destinÈe expressÈment ? mener ? bien ce grand ouvrage, acquÈrant pour ce faire les poinÁons gravÈs par Baskerville. Un des chefs-d'úuvre de Moreau le Jeune, qui a dessinÈ 94 planches. Exemplaire sur grand papier, bien complet du frontispice reprÈsentant le buste de Voltaire par Houdon gravÈ par Moreau le Jeune, de 93 figures hors texte Ègalement gravÈes par Moreau le Jeune, des 14 portraits, de la carte gravÈe sur acier (vol. 24) et des 14 planches scientifiques (vol. 31). L'exemplaire est incomplet du feuillet de dÈdicace au tome premier, mais est enrichi de 3 des 5 portraits additionnels et d'une figure supplÈmentaire pour le chant IV de La Henriade. Le frontispice gravÈ par Moreau le Jeune du premier volume et le portrait du tome 32 ont ÈtÈ inversÈs par le relieur. Bel exemplaire dans une agrÈable et fraÓche reliure en veau marbrÈ, strictement contemporaine, qui recouvre Ègalement les quatre derniers volumes contenant la Table analytique et le SupplÈment qui ont ÈtÈ reliÈs au mÍme format que les 70 premiers tomes bien qu'ils soient de tailles infÈrieures. Bookseller Inventory # 40302

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 14.

Archives de Pierre Daumas, imprimeur en lettres

Item Description: 1782-1821, 1782. 1- Messe Musicale du cinquième ton transposé, dédiée à Monseigneur de La Marthonie de Caussade Evêque de Poitiers, Par M. de la Feillée Ecclésiastique, en Et copiée par Pierre Daumas de Montpellier en 1782. Montpellier, 1782. Partition in folio manuscrite brochée de (12) ff., couverture bleue. Très belle partition calligraphiée à l'encre rouge et noire datée 1782, établie par l'imprimeur en lettres Pierre Daumas de Montpellier, P. Daumas fecit 1782. Titre dans un encadrement richement orné à la plume surmonté du chiffre du copiste et du bandeau A l'Honneur et Gloire de Dieu ; les motifs sont repris dans la frise qui surligne le titre de départ Messe Musicale inscrit en capitales rouges. Manuscrit orné de lettrines et un cul-de-lampe. 2 - Recueil de Messes en Plain-Chant Musical. A Montpellier de l'imprimerie de P. Daumas. 1801. Montpellier, 1801. Manuscrit grand in-folio (50 x 36 cm) de (1)-138 pp., table, demi-basane brune, dos lisse orné (reliure de l'époque). Recueil de musique notée en plain-chant par l'imprimeur en lettres Pierre Daumas. Comprend : Messe musicale du second ton, Messe musicale du 5e Ton, Messe musicale du 6e ton Par M. Feillée chantée à Montpellier pour la première fois à la fête de St. Jean le 27 Décembre 1802, dans l'Oratoire de la Réunion établi sous l'invocation de St Augustin, Messe musicale du 5e ton transposé par M. Feillée chantée à Montpellier pour la première fois le jour de Noel, 25 décembre 1801dans l'Oratoire de la Réunion établi sous l'invocation de St Augustin, Messe musicale du premier ton, Messes des Morts par M.J.P. Ravel. On joint 12 feuillets in-4 à l'encre brune de musique sur portée à cinq lignes en guise de brouillons au plain-chant Titre orné d'une rosace coloriée, partition en rouge et noir exécutée à la manière des antiphonaires du Moyen Age ; chaque messe et la table sont terminées d'un cul-de-lampe différent et colorié. 3 - Recueil de Messes en Plain-Chant uni et en Plain-Chant Musical. A Montpellier de l'imprimerie de P. Daumas. 1819. Montpellier, 1819. Manuscrit grand in-folio (50 x 36 cm) de 119 pp., table, demi-vélin vert à petits coins (reliure de l'époque). Recueil de musique notée en plain-chant par l'imprimeur en lettres Pierre Daumas. Comprend : Messe Royale par M. H. Dumont, Messe Baptiste par M.J.B. de Lully, Messe de Bordeaux, Messe surnommée de Toulouse, Messe par M. Boucard, Messe du premier Ton, Credo Poujol. Titre orné d'une rosace coloriée, partition en rouge et noir exécutée à la manière des antiphonaires du Moyen Age ; chaque messe et la table sont terminées d'un cul-de-lampe différent et colorié. 4 - Messe en Plain-Chant Musical, Par P.re Daumas de Montpellier. Chantée pour la première fois le 18 Juin 1823, à la Fête de Sainte Angèle, par les Dames Religieuses du Couvent de Ste. Ursule à qui l'auteur en avait offert le premier exemplaire. Montpellier, 1823. Manuscrit grand in-folio (53 x 38 cm) de (10) ff., demi-vélin vert à petits coins (reliure de l'époque). 0 ? Pièce de musique vocale sacrée composée et calligraphiée par Pierre Daumas de Montpellier à l'attention des interprètes du Couvent des Ursulines à Montpellier. C'est l'histoire locale de l'imprimerie et non celle de la musique qui a retenu le nom de Pierre-Jacques Daumas quand il prit en 1813 la succession de son père Pierre Daumas imprimeur en lettres à Pézenas pour principalement publier de la littérature religieuse dont des recueils de cantiques. Titre orné en rouge et noir surmonté du trigramme IHS placé dans un cartouche solaire. On joint sur papier volant la partition en notation moderne à l'encre brune (portée à cinq lignes, 4 pages in-4) recopiée par son compositeur avec le même titre à l'encre rouge suivi de son chiffre avec le brouillon de la Messe (7 pages in-4) et un billet autographe où sont indiquées les correspondances entre notations moderne et plain chant. Spectaculaire manuscrit de musique notée à la manière des antiphonaires à l'encre rouge et noire. 5 - Ensemble 5 partitions manu. Bookseller Inventory # 11797

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 15.

LES TROIS VOCATIONS, lettres publiées et dédiées: M. L ABBE

M. L ABBE AUBER

Published by LIBRARIE D'EDUCATION DE PERISSE FRERES, PARIS (1838)

Used Hardcover

Quantity Available: 1

From: VIEWFAIR BOOKS (ELLENWOOD, GA, U.S.A.)

Bookseller Rating: 5-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 22,500.00
Convert Currency
Shipping: US$ 3.99
Within U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: LIBRARIE D'EDUCATION DE PERISSE FRERES, PARIS, 1838. Hardcover. Book Condition: Good. No Jacket. TITLE: LES TROIS VOCATIONS, lettres publiées et dédiées aux mères chrétiennes par M. L ABBE AUBER 1837 1838 (Super Rare) AUTHOR: M. L ABBE AUBER (Charles Auguste Auber) PUBLISHER - (LOCATION) / COPYRIGHT: (Unsure about author, publisher, etc. with the book being in French!!) LIBRARIE D'EDUCATION DE PERISSE FRERES, PARIS There are two title page with the first cursive one having 1837 at the bottom and the second plan title page having 1838 at the bottom EDITION: First Edition assumed ISBN: None CATEGORY: Foreign, Super Rare BINDING/COVER: Hardback without dust jacket COLOR: Brown SIZE: 5 ½ x 8 ½ (approximately) PAGES: 351 pages. CONDITION: (Unsure about author, publisher, etc. with the book being in French!!) The outside is in good condition for its age; there is a minor split to the leather at middle of the front hinge (boards still tight); there is some scuffing to some of the edges. The inside has an old look about it with some time stains present. The last endpapers have pencil scribbling that can be erased. Book is tight and sturdy. All the pages are present in book. Overall a good copy for its age. BACKGROUND/DESCRIPTION: (Unsure about author, publisher, etc. with the book being in French!!) THERE ARE NO OTHER COPIES FROM THE 1800s FOUND FOR SALE ON THE INTERNET AT THE TIME OF THIS LISTING (super rare)!!! COMPETITIVE PRICING! Once paid, book(s) will ship immediately to customer (it's on the way), you are welcome to email about shipment date! We offer free gift wrapping year round on all our products regardless of item's cost. REFUNDS: All ViewFair books, prints, and manuscript items are 100% refundable up to 14 business days after item is received. InvCodePrc E H V VIEWFAIR BOOKS: RSTC 007538. Book. Bookseller Inventory # 007538

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 16.

Item Description: [Paris?]: [no publisher], 1788, 1788. 3 works, octavo (191 × 119 mm). Contemporary French sheep-backed marbled boards, decorative gilt spine, red morocco label, red speckled edges. Single wormhole through top panel of spine, Reflexions bound without the half-title. A superb volume containing of some of Turgot's rarest works. The Conciliateur, written with Loménie de Brienne, deals with the problem of religious toleration, here present in second edition, first published in "Rome" in 1754. The Réflexions, first serialised in the Ephémérides du Citoyen, is a milestone in the history of economic thought, which exerted a major influence on Adam Smith. Written in 1766, it first appeared in 1769–70 in the Ephémérides du citoyen, and is here present in its first book edition. "The Réflexions is a remarkable book, containing not only the skeleton of the structure of Adam Smith's Wealth of Nations, particularly the concept of the division of labor, the distinction between the market and the natural equilibrium price of commodities, and the stress on the volume of real savings as the prime determinant of an economy's rate of growth, but going beyond Adam Smith in the analysis of the relation between profit and interest and the clear statement of the law of diminishing returns in agriculture" (Blaug, Great economists before Keynes, pp. 254-255). "Two young Chinamen, who had been brought to France and educated by Jesuits, were sent back to Canton with a royal annuity, to maintain a correspondence upon the state of literature and science in China" (Palgrave III, 592). Turgot wrote this treatise for them, his most considerable work in economic speculation. The work is divided into 100 sections in which he traces the existence of commerce to (i) the unequal distribution of land, (ii) the diversity of the soil in fitness for production, (iii) the multiplicity of human needs, and (iv) the advantages of the division of labour, which he illustrates by examples. Turgot's conclusions, 'C'est toujours la terre qui est la première et l'unique source de toute richesse Il n'y a de revenu que le produit net des terres', are in harmony with those of the Physiocrats; it was only his repugnance to all 'sects' that kept him aloof from the inner circle of the school. The Lettres sur les Grains reprints Turgot's correspondence with the Abbé Terray on the subject of the corn trade. In 1770-1771 Turgot found his generality menaced by famine. Rigorously enforcing the unfettered movement of corn within the district, he trusted with confidence to an influx of corn and to its commercial distribution where it was most required, as evidenced by the height of prices. At this period, he addressed to Abbé Terray, then controller-general, seven letters on the corn trade, of which three are lost. In these letters he examined the ill effects of legal restrictions upon the free circulation of corn throughout the country, and strenuously pleaded for free trade. Einaudi 5772; En français dans le texte, 165; Goldsmiths' 13536; INED 4362; Kress B.1506; Mattioli 3673; McCulloch, p. 7 ('This is the best of all the works founded on the principles of the Economists; and it is in some respects the best work on the science published previously to the "Wealth of Nations"'); see Schumpeter, p. 248. Bookseller Inventory # 96642

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 17.

Item Description: "Jaguar, alcool & provocation" sont les maîtres mots de cette correspondance qui s'étend de 1952 à 1960. Roger Nimier et Madeleine Chapsal sont tous les deux nés en 1925. A l'époque de leur rencontre, le jeune homme, qui vient d'être adoubé chef de file des Hussards, aborde une période d'abstinence romanesque pour consacrer sa plume acérée aux besognes du journalisme, du cinéma et de l'édition. Hableur, flambeur, buveur et séducteur, on trouve dans ses lettres le leitmotiv de la méchanceté dont il s'est fait comme une marque de fabrique. Et de justifier ses inconséquences et ses déboires par une tristesse adolescente qui se mue en force de destruction : « Je ne sais à quoi je pourrais vous servir. Vous êtes intelligente et vous avez les yeux clairs. De l’autre côté des choses, je ne suis pas assez naïf pour être réconfortant ». Car Madeleine Chapsal est depuis quelques mois délaissée par son mari, le flamboyant patron de l'Express. Loin d'apaiser sa souffrance, cette liaison devient rapidement houleuse, d'autant que Nimier multiplie les aventures parallèles. Tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de cette correspondance un incroyable feuilleton dont les rebondissements empruntent surtout aux registres de l'absurde, de l'humour noir et du sadisme. Depuis ce mot doux délicieusement machiste (« Je ne vous enfermerai plus dans les placards, si je vous vois bien coiffée ») jusqu'au plus cynique pneumatique (« Prière envoyer urgence femme-machine – stop – incassable de préférence – stop – compte agoniser bientôt »). L'esprit frondeur du jeune hussard et son goût immodéré pour la provocation vont jusqu'à lui faire rédiger des consignes de discrétion à l'intention de sa maîtresse à la manière d'une circulaire nazie. Car Nimier n'est pas seulement un amant, c'est aussi un mentor. S'il décroche pour sa maîtresse la fameuse interview de Céline, il lui impose cependant celle de Chardonne, sans compter des articles de complaisance pour ses amis, dont il dicte les corrections. Comme la journaliste s'essaie au roman, il lui adresse de véritables leçons de style, mais sans tact ni délicatesse : "Vos héros flottent comme des articles flottent dans une mise en page qui n'est pas équilibrée. Pour présenter un déséquilibre, il convient de le retenir - même d'assez loin - par quelque chose (un déséquilibre inverse par exemple). C'est possible en principe puisque votre histoire est simple si elle ne comporte que trois personnages. Je m'excuse de vous casser les pieds avec tout ça. Votre histoire m'a paru beaucoup mieux que ce que j'imaginais".Aucun billet (même déchiré !) ne semble avoir été retranché de cet ensemble où se trouvent encore, pêle-mêle, une esquisse de pastiche de polar, le cocasse récit d'un accident de jaguar en compagnie de Cocteau, une carte de voeux réalisée à la gouache, des articles délirants sur Camus et Sartre et toutes sortes de billets facétieux sur papier à en-tête des différents journaux dans lesquels Nimier travaille. Plusieurs de ces lettres sont produites sous l'influence de l'alcool et ré-annotées le lendemain. A partir de 1959, on relève des lettres d'injures assez caustiques. La jeune femme romantique et meurtie des débuts semble être devenue aux yeux de son amant une perfide "Merteuil". Mais le désarroi amoureux de Madeleine se lit néanmoins à travers certaines copies tapuscrites de lettres qu'elle lui a adressées ou bien de notes prises pour elle-même. Superbes documents inédits. Bookseller Inventory # 54338

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 18.

GRAFFIGNY

Used

Quantity Available: 1

From: LIBRAIRIE SOURGET (VER-LES-CHARTRES, ., France)

Bookseller Rating: 4-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 18,139.94
Convert Currency
Shipping: US$ 10.58
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: 1797. Paris, 1797. 1 volume grand in-8, 487 pages, maroquin vert, encadrement d'une large roulette doréesur les plats, dos à faux nerfs orné d'un décor aux mille points or, double filet or sur les coupes, large roulette intérieure, doublure et garde de tabis mauve, tranches dorées. Reliure de l'époque signée de Bozérian Jeune. 272 x 175 mm. SUPERBE ÉDITION ORNÉE D'UN PORTRAIT DE L'AUTEUR D'APRÈS La Tour, GRAVÉ PAR Gaucher, ET 6 BELLES FIGURES PAR Le Barbier, GRAVÉES PAR Choffard, Halbou, Ingouf, Patas, Gaucher ET Lingée. "LES LETTRES PERSANES" ONT SERVI DE MODÈLE AUX "LETTRES D'UNE PÉRUVIENNE". SOMPTUEUX EXEMPLAIRE IMPRIMÉ SUR GRAND PAPIER VÉLIN, CONFORME EN TOUT POINT À L'EXEMPLAIRE HENRI BÉRALDI CITÉ PAR COHEN, contenant les avant-lettres et les eaux-fortes tant du portrait que des figures et revêtu d'une très élégante reliure en maroquin vert orné d'un décor aux mille points or de Bozérian Jeune. Bookseller Inventory # 80

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 19.

BATAILLE (Georges).

Used

Quantity Available: 1

From: Librairie Fourcade (Paris, France)

Bookseller Rating: 5-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 18,139.94
Convert Currency
Shipping: US$ 12.93
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Sans lieu ni date [Madrid ou Séville, février - mai 1922], 26 p. in-8 ou in-4 à l'encre noire ou bleue. Importante correspondance de Bataille avec sa cousine Marie-Louise qui sera jusqu'en 1924-1925 sa plus proche confidente. Sorti second de l'École des Chartres en février 1922, Bataille part pour un séjour en Espagne, à l'École des Hautes Études Hispaniques (l'actuelle Casa de Velázquez) en mission scientifique (l'étude des manuscrits français du Moyen-Âge conservés dans les bibliothèques d'Espagne). Les trois premières de ces lettres ont servi à Michel Surya pour l'établissement de sa biographie de Bataille (La mort à l'?uvre, Gallimard, 1992). La dernière est complètement inédite. Écrite de Séville, très certainement en état d'ivresse, elle n'est pas sans faire songer dans son contenu à certains épisodes d'Histoire de l'?il, le plus fameux des textes érotiques que Bataille écrira quelques années plus tard, texte autobiographique, ne l'oublions pas, ou plutôt en partie imaginaire. ? Ma chère Marie-Louise, il est à présent certain que je suis à Madrid et non comme tu pourrais le penser ou dans l'enthousiasme ou dans la désolation mais dans cet état mixte qui est caractérisé par le fait qu'il ne comporte ni enthousiasme ni désolation? Ma mission scientifique est en bonne voie parce que, merveille, je découvre une science nouvelle et véritable ce qui est digne de réjouissances, digne de félicitations. La plupart des pauvres gens rêvent d'une façon dépourvue du caractère scientifique et de la méthode, ce qui est à proprement parler une calamité générale. Il y a des méthodes pour aspirer la fumée du tabac et de l'opium pour humer la saveur des vieux vins et des cafés étranges et il n'y en avait pas pour s'imprégner profondément d'une rêverie. Il n'y en avait pas pour imaginer des baisers brûlants ou des crépuscules parfumés tout en regardant des figures pas plus expressives qu'un pot allemand de bière ou une cravate à dix-neuf sous. C'est pourquoi j 'invente patiemment une méthode à me faire rêver dans les plus humbles circonstances? ? Ma bien chère Marie-Louise (?) En effet j 'ai passé ces jours ci les plus mauvais que j 'ai encore eu en Espagne (?) Il ne faut pas trop m'en vouloir d'avoir eu contre toi une irritation très passagère. Je ne veux pas t'en reparler. Je suis seulement obligé de te rappeler qu'en particulier le 23 août 1920 j 'étais on ne peut plus, préoccupé d'aller en Orient, qu'à cette époque le goût des voyages était si déterminé en moi que je sollicitai un mois plus tard un poste de professeur en Amérique? Ta dernière lettre a été pour moi une grande consolation. Je souffrais beaucoup de ce qui était arrivé entre nous. J 'ai été en particulier fort heureux de lire que tu avais enfin un peu d'amitié pour mademoiselle Renié (?) elle est la Béatrice des choses de la terre, des voyages à travers de très véridiques pays, qui tous donnent à son imagination une passion amoureuse très émouvante. Aussi bien je ne veux plus la considérer comme une créature toute réelle (?) Ainsi mademoiselle Renié me donne une intéressante occasion d'analyser ma préoccupation habituelle, et même presque toute mon activité? ? Ma chère Marie-Louise, Tu t'es méprise en croyant que je n'étais que la victime d'un mirage. Étant à Madrid pour faire de l'eau et non pour demeurer à Madrid, je commence à pressentir une Espagne pleine de violence et de somptuosité ce qui est un fort agréable pressentiment? Voici une recette de rêve : 1° prenez une cigarette de moyenne grandeur et de tabac tout à fait blond 2° prenez un visage absolument inexpressif de la nature de celui des personnages dormants. 3° S'enorgueillir Le rêve commence alors comme un ruisseau qui coule dans une nuit de lune. (?) La seule chose qui soit sérieuse dans notre bonne petite existence est de s'agiter. Je serai personnellement heureux lorsque j 'aurai porté cette agitation un peu loin. Le Thibet me semble en être le terme convenable à cause de la difficulté, du froid, de l'altitu. Bookseller Inventory # 19941

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 20.

Recueil d'Edits, Arrêts, Déclarations, Lettres Patentes.: TURGOT;
Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 18,139.94
Convert Currency
Shipping: US$ 29.38
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: 1776. 2 vol. in-4, veau havane marbré, dos orné à nerfs, pièces de titre en maroquin rouge et de tomaison en maroquin citron, tranches rouges (reliure de l'époque). Important et remarquable recueil contenant 50 arrêts et édits passés sous le ministère Turgot, et ceux juste après sa chute (1776), année charnière pour la réforme du système économique et des institutions féodales de la France. « Là se trouve le progamme légitime de la Révolution » (A. Batbie). Cinq des principaux édits qui furent pour lui un triomphe éclatant et le prélude de sa chute sont présents : Edit du Roi Portant Suppression des Offices sur les Ports, Quais, Halles, Marchés & Chantiers de la Ville de Paris ; Edit du Roi, Par lequel Sa Majesté supprime les Corvées, & ordonne la confection des grandes Routes à prix d'argent ; Déclaration du Roi Par laquelle Sa Majesté, en abrogeant les Réglemens particulirs de Police sur lesquels l'Article V des Lettres Patentes du 2 Novembre 1774 avoit réservé à statuer, supprime tous les Droits établis dans la Ville de Paris sur les Bleds, Méteils, Seigles, Farines, Pois, Feves Lentilles & Ris, & modere les Droits qui subsistent sur les autres Graines & Grenailles ; Lettre Patente du Roi, Portant conversion & modération du droit sur les Suifs ; et celui qui fut l'acte majeur de son ministère, l'édit abolitif des jurandes et maitrises : Edit du Roi, Portant Suppression des Jurandes & Communauté, Arts & Métiers. On trouve aussi son dernier édit sur la libre circulation des vins dans tout le royaume, registré après sa chute, il passa presque inaperçu et ne fut pas abrogé. Le 4 août, Louis XVI appelle au Contrôle général Turgot (1727-1781) ancien Intendant de la Généralité de Limoges où il succède à l'abbé Terray. Turgot n'a jamais participé directement au gouvernement mais ses idées financière et économique très libérales, son hostilité au parlement et son désir de réformes profondes sont bien connues. Dès le 13 septembre il fait prendre un arrêt rétablissant la liberté du commerce des grains à l'intérieur du royaume. En mai 1775, la révolte des blés amenuise son crédit déjà détérioré par l'opposition, des parlements, de la cour et du clergé, à celui qui est perçu comme représentant les savants et philosophes dont il favorise les projets. En 1776, l'opposition se déchaîne, les financiers se doutent que Turgot veut supprimer la gabelle et casser ensuite le bail de la ferme. Le projet de reconnaissance civile des protestants a indigné le clergé ; le projet de réforme de la Maison du roi a soulevé toute la cour ; Turgot sera renvoyé le 12 mai. Le tome II contient les principaux édits du nouveau Contrôleur général Clugny, dont la Loterie, à laquelle Turgot s'était opposé de toutes ses forces, le rétablissement partiel des Jurandes et le rétablissement de la Corvée. Liste des arrêts et édits portant la signature de Turgot : DECLARATION DU ROI, Portant liberté à tous les Maître de verreries de la Province de Normandie, de Vendre à Paris, Rouen & ailleurs, les Verres à vitres de leurs fabriques. Donnée à Versailles le 12 Janvier 1776. Registrée au Parlement de Rouen le 24 Février audit an. A Paris De l'Imprimerie Royale, 1776. In-4 de 4 pp. LETTRES PATENTES DU ROI, Qui fixent à six mois le délai pendant lequel les déclarations de défrichemens pourront être contredites par les Communautés d'Habitans ou les Décimateurs. Données à Fontainebleau le 7 Novembre 1775. Registrées en Parlement le 26 Janvier 1776. A Paris, chez P.G. Simon, 1776. In-4 de 3 pp. LETTRES PATENTES DU ROI EN FORME D'EDIT, Qui ratifient les évaluations des objets échangés par Contrat, du 13 Mars 1727, entre le feu Roi & M. le Maréchal de Maillebois. Données au mois de Décembre 1775. Registrées en Parlement le vingt-six Janvier 1776. A Paris, chez P.G. Simon, 1776. In-4 de 6 pp. ARREST DU CONSEIL D'ETAT DU ROI, Qui casse la modification mise par le Parlement de Rouen, à l'enregistrement des Lettres patentes du 2 novembre 1774, concernant le commerce des Grains dans l'intér. Bookseller Inventory # 1699

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 21.

Corse. Recueil de 29 ordonnances, édits du

Item Description: 1768-1774, 1768. 1 fort volume in-4, vélin de l'époque. Le retour de la Corse à la France. Exceptionnel recueil de pièces imprimées et manuscrites illustrant le retour puis l'installation du pouvoir royal en Corse après la cession de la Corse par les Génois et la défaite de Paoli. 29 ordonnances, arrêts, édits imprimés à Bastia chez Sébastien François Batini (détail sur demande). On trouve en tête du volume 80 pages manuscrites, d'une belle écriture, donnant la distance entre différentes villes de Corse (2 pp.), la traduction en italien de l'original français du traité de 1768 signé à Versailles avec la République de Gênes (5 pp.), différents manuscrits fixant les tarifs journaliers des tailleurs de pierre, maçons, couvreur, menuisier, employés pour les travaux du roi ; des règles de procédure ; le traitement des prisonniers ; entretien des auditoires des prisons ; frais divers ; coût du papier ; tarifs pour l'exécuteur de la haute justice (pour trancher la tête, 100, pour brûler, 50) ; etc. A la fin du volume, 36 pages manuscrites : État des Communautés, villages et hameaux de l'Isle de Corse, avec leur distance tant de la paroisse que du lieu où est établie la juridiction. Ordonnances de Louis XV pour l'instruction des Procédures Criminelles en Corse. Toulon, J. L. Mailard, 1768. In-4 de 64 pp. Ordonnance de Louis XV portant règlement par rapport à l'administration du Temporel & des Bénéfices de l'Isle de Corse, pendant leur Vacance. Paris, Veuve Simon et fils, 1769. In-4 de 14 pp. Ordonnance du Roi pour la Juridiction Ecclésiastique dans l'Isle de Corse. S.l.n.d. [1769]. In-4 de 22 pp. La page de titre manque. Ordonnance du Roi sur la Déclaration faite par le Clergé de France, de ses sentiments touchant la puissance eccxlésiastique. Pages 23 à 28. Edit du Roi pour la reconnoissance de la Noblesse dans l'Isle de Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1770. In-4 de 15 pp. Edit du Roi pour fixer le Dénier de la Constitution dans l'Isle de Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1770. In-4 de 8 pp. Edit du Roi portant règlement pour la précédure civile, les actes des notaires, et les frais de Justice en Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1771. In-4 de 33 pp. Nombreux commentaires manuscrits. Ordonnance du Roi concernant la juridiction des podestats, la Police et l'Administration municipale des villes et communautés de l'Isle de Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1771. In-4 de 36 pp. Exemplaire sur papier fort. Edit du Roi concernant les Mésus chmpestres et la Police des capagnes en Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1771. In-4 de 18 pp. Arrest du conseil d'État du Roi portant réglement pour l'augmentation, la consommation, et le commerce des bestiaux en Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1771. In-4 de 14 pp. Arrêt du conseil d'État du Roi portant réglement sur la nourriture et entretien des enfants trouvés. Bastia, Sébastien François Batini, 1774. In-4 de 9 pp. Edit du Roi portant création de quatre juntes nationales et d'une jurisdiction prévôtale contre les bandits et fugitifs en Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1772. In-4 de 39 pp. Extraits d'ordonnances du Roi. Bastia, Sébastien François Batini, 1772. In-4 de 11 pp. Arrêt du conseil d'État du Roi concernant la subvention en Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1772. In-4 de 25 pp. Arrêt du conseil d'État du Roi portant imposition pour les logemens de gens de guerre en Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1772. In-4 de 17 pp. Arrêt du conseil d'État du Roi portant réglement pour les chemins de Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1772. In-4 de 15 pp. Arrêt du conseil d'État du Roi qui réunit la Pieve de Peri à celle de la Mezzana. Bastia, Sébastien François Batini, 1772. In-4 de 9 pp. Arrêt du conseil d'État du Roi concernant les Assemblées générales et particulières de la Nation Corse. Bastia, Sébastien François Batini, 1772. In-4 de 19 pp. Déclaration du Roi qui trasfera à la Mezzana le siège de la junte de Guagno, et à Talla celui d. Bookseller Inventory # 779

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 22.

Item Description: 1700-1786, 1700. Fort in-4, demi-basane brune, dos à nerfs orné (reliure du XIXe siècle). C'est à partir du XVIIe siècle que la culture de la canne à sucre et sa commercialisation prit son essor dans les colonies françaises ; au XVIIIe siècle, l'exportation du sucre de l'Amérique vers l'Europe prit des proportions considérables ; en 1745, cette exportation fut évaluée à 125 millions de kilogrammes. Le sucre colonial arrivait à l'état brut sur les marchés européens, il était épuré et converti en sucre blanc, puis moulé en pains dans des raffineries, qui, dès 1650, existaient à Amsterdam, à Hambourg, à Dresde. Au commencement du XVIIIe siècle, des raffineries furent établies en France sur plusieurs points du territoire : Rouen et Orléans devinrent les principaux centres de cette industrie. Le tarif des droits sur le sucre a été surtout influencé par les idées, les préjugés et les circonstances du moment. La guerre, le système colonial, le désir de protéger la navigation nationale et particulièrement la longue navigation, le système appelé « protecteur de l'industrie », ont eu tour à tour et simultanément leur influence. Les lettres patentes de 1777 imposaient au sucre brut des colonies un droit équivalent à 5 francs par 100 kilogrammes, et, par une combinaison fiscale difficile à comprendre, ce droit était augmenté de 3 francs pour les trois colonies de Cayenne, de Bourbon, et de l'île de France. Le sucre étranger supportait en sus du droit normal, une surtaxe de 10 francs ; cela équivalait à une prohibition ; circonstance peu importante alors, puisque les colonies françaises alimentaient toute la consommation de la métropole. Cet ensemble quasi exhaustif de 101 pièces, couvrant tout le XVIIIe siècle jusqu'à la Révolution française, témoigne de l'importance du commerce du sucre avec l'Amérique et des contradictions et incohérences du système colonial français. C'est à partir du XVIIe siècle que la culture de la canne à sucre et sa commercialisation prit son essor dans les colonies françaises ; au XVIIIe siècle, l'exportation du sucre de l'Amérique vers l'Europe prit des proportions considérables ; en 1745, cette exportation fut évaluée à 125 millions de kilogrammes. Le sucre colonial arrivait à l'état brut sur les marchés européens, il était épuré et converti en sucre blanc, puis moulé en pains dans des raffineries, qui, dès 1650, existaient à Amsterdam, à Hambourg, à Dresde. Au commencement du XVIIIe siècle, des raffineries furent établies en France sur plusieurs points du territoire : Rouen et Orléans devinrent les principaux centres de cette industrie. Le tarif des droits sur le sucre a été surtout influencé par les idées, les préjugés et les circonstances du moment. La guerre, le système colonial, le désir de protéger la navigation nationale et particulièrement la longue navigation, le système appelé « protecteur de l'industrie », ont eu tour à tour et simultanément leur influence. Les lettres patentes de 1777 imposaient au sucre brut des colonies un droit équivalent à 5 francs par 100 kilogrammes, et, par une combinaison fiscale difficile à comprendre, ce droit était augmenté de 3 francs pour les trois colonies de Cayenne, de Bourbon, et de l'île de France. Le sucre étranger supportait en sus du droit normal, une surtaxe de 10 francs ; cela équivalait à une prohibition ; circonstance peu importante alors, puisque les colonies françaises alimentaient toute la consommation de la métropole. Cet ensemble quasi exhaustif de 101 pièces, couvrant tout le XVIIIe siècle jusqu'à la Révolution française, témoigne de l'importance du commerce du sucre avec l'Amérique et des contradictions et incohérences du système colonial français. 1-Arrest du conseil d'Estat du Roy Du deuxième Mars 1700. Qui ordonne la diminution de quarante-cinq sols sur les droits qui sont actuellement perçus par les Fermiers pour chaque cent pesant de Sucre rafiné à Nantes provenant des Mascouades ou Sucres brut des Isles Françoises de l'Amérique centrant en pain ou en poudre dans. Bookseller Inventory # 511

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 23.

Voyage dans les départemens de la France.: LAVALLEE, Joseph et

LAVALLEE, Joseph et BRION, Louis

Used Hardcover

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 18,139.94
Convert Currency
Shipping: US$ 35.25
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: 1792. Couverture rigide. Book Condition: Très bon. Superbe exemplaire dans une élégante reliure de l'époque ornée aux mille points. Paris, Brion, 1792-1800.102 cahiers en 13 volumes in-8 de : I/ 10 cartes en couleurs sur double-page, 34 gravures en noir (au lieu des 33 annoncées) ; II/ 9 cartes en couleurs sur double-page et 32 gravures en noir (au lieu des 31 annoncées) ; III/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 31 gravures en noir ; IV/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 29 gravures en noir ; V/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 31 gravures en noir ; VI/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 23 gravures en noir ; VII/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 23 gravures en noir (sur 25 annoncées) ; VIII/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 22 gravures en noir ; IX/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 16 gravures en noir ; X/ 8 cartes en couleurs sur double-page et 26 gravures en noir (sur 27 annoncées) ; XI/ 9 cartes en couleurs sur double-page et 28 gravures en noir ; XII/ 7 cartes en couleurs sur double-page et 20 gravures en noir ; XIII/ 6 cartes en couleurs sur double-page et 18 gravures en noir. Soit au total 105 cartes et 333 gravures par rapport aux 103 cartes et 335 gravures annoncées. Reliés en demi-maroquin rouge de l'époque, dos lisses ornés d'un décor doré « aux mille points », tranches marbrées. Reliure de l'époque. 210 x 127 mm. / Superb copy in its elegant contemporary binding decorated with a thousand dots. Paris, Brion, 1792-1800. 102 quires in 13 8vo volumes [210 x 127 mm] of: I/ 10 colored maps on double page, 34 black engravings (instead of the 33 announced); II/ 9 colored maps on double page and 32 black engravings (instead of the 31 announced); III/ 8 colored maps on double page and 31 black engravings; IV/ 8 colored maps on double page and 29 black engravings; V/ 8 colored maps on double page and 31 black engravings; VI/ 8 colored maps on double page and 23 black engravings; VII/ 8 colored maps on double page and 23 black engravings (instead of the 25 announced); VIII/ 8 colored maps on double page and 22 black engravings; IX/ 8 colored maps on double page and 16 black engravings; X/ 8 colored maps on double page and 26 black engravings (instead of the 27 announced); XI/ 9 colored maps on double page and 28 black engravings; XII/ 7 colored maps on double page and 20 black engravings; XIII/ 6 colored maps on double page and 18 black engravings. That is a total of 105 maps and 333 engravings compared to the 103 maps and 335 engravings announced. Bound in contemporary red half-morocco, flat spines with gilt pattern "with a thousand dots", marbled edges. Contemporary binding. Bookseller Inventory # LCS-14139

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 24.

Latour, Antoine de 1808-1881.

Published by Arthus Bertrand, Paris (1847)

Used Hardcover First Edition

Quantity Available: 1

From: FOLIOS LIMITED (London, United Kingdom)

Bookseller Rating: 5-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 17,891.62
Convert Currency
Shipping: US$ 24.45
From United Kingdom to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Arthus Bertrand, Paris, 1847. Contemporary Half-Calf. Book Condition: Very Good. First Edition. Volume: Text: [2]; 261 pp. half-title, / Atlas: (567 x 395 mm). Lithographic title and 31 tinted lithographic plates after Sinet Lieutenant de Vaisseau, commandant en second du «Gomer», contemporary half-calf, title gilt on spine, rubbed covers, scattered spotting, previous owner’s inscription verso front endpaper of text volume, otherwsie a very good set. EXTREMELY RARE, FIRST EDITION. Antoine de Latour, a poet, historian and a French traveller. He travelled on a diplomatic mission to Egypt and the Levant in 1845, accompanied by André Louis W.A. de Siney, Marquis (illustrator). Latour was known known for his books and translations of Spanish literature and history. He wrote the text volume of this set. Montpensier had taken part in the Algerian Campaigns, and it was from Algiers that he left on his visit to the East, which was mainly of a political nature. Mehmet Ali became a member of the French Legion of Honour after his visit, and the following year Ibrahim Pacha made an official visit to Paris. They sailed on board the Gomer where Sinety served as Lieutenant and naval artist to the mission. The plates include three views of Constantinople, four of Broussa, three of Cairo, two of Tunis, Greece and others. Bibliographic references: Atabey 1138; Blackmer 952; Weber 399-400; Creswell 443; Hilmy 1, 358; Not in Abbey; Carre 1, p. 185. Size: 8 Vo. & Folio. Bookseller Inventory # 012134

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 25.

DIDEROT, DENIS & D’ALEMBERT, JEAN , LE ROND

Published by Geneve : chez Pellet, imprimeur-libraire, rue des Belles Filles 1777-1779 (1777)

Used

Quantity Available: 1

From: Studio Bibliografico Lex Antiqua (Castiglione dei Pepoli, Italy)

Bookseller Rating: 4-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 17,535.27
Convert Currency
Shipping: US$ 15.28
From Italy to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Geneve : chez Pellet, imprimeur-libraire, rue des Belles Filles 1777-1779, 1777. Trentanove tomi in 4° (.255 x 200) ( trentasei di testo + tre di planches ), ben legati in marocchino nocciola dell epoca, titoli in oro su tasselli verdi ai dorsi, tagli spruzzati, dentelle dorate, ritratti dei due autori a pagina piena, oltre 34.500 pagine di testo, 28 tabelle e 444 tavole incise ( 50 ripiegate, tra le quali il famoso "albero delle scienze" e 75 a doppia pagina) interni di eccezionale freschezza, ampi margini, carta bianca e spessa. Terza edizione e prima in 4°, di questa monumentale e straordinaria opera, trionfo del pensiero illuminista e vera e propria pietra miliare sul cammino della conoscenza umana. "The Encyclopà die made the point graphically, with an engraving of a tree of knowledge showing how all the arts and sciences grew out of the three mental faculties. Philosophy formed the trunk of the tree, while theology occupied a remote branch, next to black magic. Diderot and d Alembert had dethroned the ancient queen of the sciences. They had rearranged the cognitive universe and reoriented man within it, while elbowing God outside." [Darnton]. Bookseller Inventory # 119

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 26.

GUIMET, Emile (1836-1918).

Published by Paris: L. Cajani et Cie, 1864. (1864)

Used Hardcover

Quantity Available: 1

From: Arader Galleries - Aradernyc (New York, NY, U.S.A.)

Bookseller Rating: 5-star rating

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 17,500.00
Convert Currency
Shipping: FREE
Within U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Paris: L. Cajani et Cie, 1864., 1864. Folio (21 4/8 x 15 inches). Half-title (text leaves a bit brown). Tinted lithographed frontispiece and 49 plates, each with the small oval publisher's blindstamp to the margin (one or two spots). Original publisher's black morocco-backed purple cloth boards, upper cover stamped in gilt with the title and coat-of-arms of Spain. The son of wealthy industrialist Jean Baptiste Guimet whose fortune was based on the creation of a synthetic ultra-marine, and then aluminum, Emile Guimet spent much of his life travelling and collecting treasures from the cultures he explored, including China, Japan, Afghanistan, Greece and Egypt, and much of which is now housed in the collection of the Musee Guimet in Paris. His journey to Spain in 1862 was one of his earliest, and resulted in this handsome production. Palau 111059. Bookseller Inventory # 72lib1119

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 27.

ALCOFORADO (Mariana).

Published by TÈriade, Paris (1946)

Used Softcover

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 16,930.61
Convert Currency
Shipping: US$ 23.49
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: TÈriade, Paris, 1946. In-4 montÈ sur onglets, box bordeaux ornÈ sur le premier plat d'une ligne mÈtallique argentÈe coupÈe par trois formes abstraites ÈtoilÈes et tentaculaires incrustÈes dans des caissons, rappel du dÈcor sur le second plat, dos sans nerfs portant le titre de l'ouvrage en grandes capitales poussÈes ? froid; doublures serties d'un filet or et gardes de daim mauve, tranches dorÈes sur brochure, couverture illustrÈe. Chemise, Ètui (Renaud Vernier, 1983).15 lithographies originales hors texte tirÈes en marron ainsi que 90 ornements et lettrines lithographiÈs en violet par Henri Matisse. Tirage limitÈ ? 270 exemplaires numÈrotÈs sur vÈlin d'Arches, signÈs par l'artiste. Un des 190 exemplaires. Belle reliure de Renaud Vernier, trËs en harmonie avec l'atmosphËre du livre. Bookseller Inventory # 37650

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 28.

Lettres de Monsieur l'Abbé Le Blanc, historiographe: LE BLANC, Jean-Bernard
Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 16,930.61
Convert Currency
Shipping: US$ 35.25
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: 1751. Couverture rigide. Book Condition: Très bon. La première critique gastronomique adressée aux anglais par un français. « Des plaisirs de la table chez les anglais? ». L'exemplaire finement relié pour Madame de Pompadour, la protectrice de l'auteur. Amsterdam (Paris) 1751.3 tomes en 3 volumes in-12 de : I/ (1) f.bl., (2) ff., lvi pp. de préface, 346 pp., (1) f. de fautes à corriger, (1) f.bl. ; II/ (1) f.bl., (2) ff., 380 pp. (1) f.bl. ; III/ (1) f.bl., (2) ff., 412 pp. (1) f.bl. Reliés en plein maroquin rouge de l'époque, large roulette richement dorée encadrant les plats, armes frappées or au centre, dos lisses ornés de fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin havane, filet doré sur les coupes, roulettes intérieures dorées, tranches dorées. Reliures de l'époque. 165 x 96 mm. / The first food critic aimed at the English by a French « Des plaisirs de la table chez les anglais? ». The copy finely bound for Madame de Pompadour, the patroness of the author. Amsterdam (Paris), 1751.3 parts in 3 volumes 12mo [165 x 96 mm] of: I/ (1) bl.l., (2) ll., lvi pp. of foreword, 346 pp., (1) l. of erratum, (1) bl.l.; II/ (1) bl.l., (2) ll., 380 pp. (1) bl.l.; III/ (1) bl.l., (2) ll., 412 pp. (1) bl.l. Bound in contemporary red full morocco, large and rich gilt border on the cover, gilt arms stamped in the centre, flat spine decorated with gilt fleurons, light-brown morocco lettering-pieces, gilt inner border, gilt edges. Contemporary binding. Bookseller Inventory # LCS-2714

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 29.

GRAFFIGNY

Published by Paris, Duchesne (1752)

Used Hardcover

Quantity Available: 1

Add Book to Shopping Basket
Price: US$ 15,721.28
Convert Currency
Shipping: US$ 10.58
From France to U.S.A.

Destination, Rates & Speeds

Item Description: Paris, Duchesne, 1752. Couverture rigide. Book Condition: Très bon. GRAFFIGNY, Madame de. LETTRES D’UNE PERUVIENNE, Nouvelle Edition, Augmentée de plusieurs Lettres et d’une Introduction à l’Histoire. Paris, Duchesne, 1752. 2 volumes in-12 de: I/ (2) ff., 284 pp.; II/ (2) ff., 258 pp., (4) pp. Plein maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, armoiries frappées or sur les plats, pièces d’armes aux angles, dos à nerfs orné de fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin olive, filet or sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées, doublures et gardes de papier dominoté étoilé d’Augsbourg. Reliure de l’époque. 161 x 90 mm. SECONDE EDITION AUGMENTEE DU CHEF-D’ŚUVRE DE MADAME DE GRAFFIGNY QUI SERA MIS A L’INDEX LE 28 JUILLET 1765. ELLE EST LA SEULE, AVEC LA PREMIERE, A LAQUELLE L’AUTEUR PARTICIPERA. Elle est ornée de deux titres gravés, de 2 figures et de 2 vignettes par Eisen, gravées par Delafosse. Cohen, 447 ; Sander, 832 ; Cioranescu, 31766 ; Quérard, III, 441 ; Catalogue des ouvrages mis à l’index par la cour de Rome depuis l’invention de l’imprimerie jusqu’en 1825, p.190. L’OUVRAGE CONNUT DE NOMBREUSES EDITIONS ET FUT TRADUIT EN PLUSIEURS LANGUES. La première édition fut publiée en 1747, après que l’auteur se fût déjà fait connaître par ses Lettres sur Voltaire auprès de qui elle s’était réfugiée à Cirey. « The first edition of Lettres d’une Péruvienne appeared in 1747. Graffigny revised the novel for the 1752 edition, making numerous small changes and corrections throughout. Most important, she added two entirely new letters (29 and 34), reworked the original letter 28 and included part of it in a new letter 30. The 1747 and 1752 editions were the only two for which Graffigny herself was responsible » (J. De Jean, N. H. Miller). Les Lettres persanes de Montesquieu lui ont servi de modèle. Reprenant la veine exotique et le style épistolaire employés par Montesquieu dans ses Lettres persanes, Françoise de Graffigny dénonce les travers de la société sous la plume fictive de Zilia, « jeune Péruvienne exilée en France, qui écrit à son amant, Aza : arrivant dans un monde qui lui est inconnu, elle y a pénétré peu à peu, a réussi à en connaître les coutumes, a appris enfin à juger la société parisienne en dehors de l'hypocrisie traditionnelle. La délicatesse et la préciosité de certaines descriptions ont fait dire qu'elle a su adroitement ajouter au chef-d’śuvre de Montesquieu une pincée de la Pamela de Richardson. Quoi qu'il en soit, L'OUVRAGE OBTINT UN VIF SUCCES AUPRES DE LA SOCIETE DE SON TEMPS, LAQUELLE SE RETROUVAIT TOUT ENTIERE DANS CE MELANGE D'IDEES CLAIRES, DE CRITIQUE SUBTILE ET DE VERVE ENDIABLEE ». (Laffont-Bompiani). L'auteur, amie de Rousseau, emprunte au philosophe le rêve d'un monde naturel mais qui serait pour elle incarné dans la femme. En féministe, elle dénonce en particulier dans la lettre 34 la douloureuse condition de la femme à son époque. Mme de Graffigny sait allier à la satire des mśurs (on a prétendu que les réformes économiques et sociales de Turgot s’en seraient inspirées), le sens le plus délicat et le plus exquis des convenances. PRECIEUX ET BEL EXEMPLAIRE, L’UN DES RARES IMPRIME SUR GRAND PAPIER FORT DE HOLLANDE, IMMENSE DE MARGES, CONSERVE DANS SA RELIURE EN MAROQUIN DE L’EPOQUE AUX ARMES DU MARQUIS DE PAULMY. Bookseller Inventory # ABE-13145580956

More Information About This Seller | Ask Bookseller a Question 30.

Results (1 - 30) of 234147